Carnet de voyage

Sri Lanka 2015

Le Sri Lanka.. Comme une larme versée par «L’incredible India» ! Avec un souvenir tenace et tonique ! Cette odeur unique de l’Inde encore ancré dans l’esprit. Celle qui vous délectera tous vos sens, qui vous prendra aux tripes et qui en l’espace d’un instant remettra en causes tous vos doutes et toutes vos envies.

Le Sri Lanka.. Comme ultime escapade dans cette partie du globe pour laquelle je me suis passionnée..
Road trip SUPER easy pour un SUPER voyage ! Ou peut être une SUPER voyageuse ? 🙂

“Le mot humilité est généralement considéré comme un trait de caractère d’un individu qui se voit de façon réaliste. L’humilité s’oppose à toutes les visions déformées qui peut être perçu de soi-même, visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d’une certaine intensité”

Sri-Site1

Entrez sur ces routes à travers champs et villages. Où flots bleus et monts verts se succèdent sans discontinuer. Bienvenue sur cette petite île au multiples facettes qui aura ce fameux pouvoir de vous enchanter. Curieux, ouverts et généreux.. Peaux noires, luisantes, grands sourires, pleins de joies de vivre.. J’y ai re-croisé tous ses regards remplis de curiosités, retrouvé tous ces sourires ponctués d’une touche d’amitié. Ce genre d’endroit où si tu aimes papoter, rire ou simplement saluer ton voisin, sera fait pour toi ! La “bête curieuse” que tu auras pu parfois être en Inde se dissipera sur ce petit bout de terre..

Systématique ou Le dodelinement de la tête qui est également le sport national du coin (Au passage, tu souligneras que tu commences à maîtriser cet art avec une aisance.. Dextérité) et cette première question qui revient toujours en premier est et sera éternellement la même : «Are You married ?” Que tu t’appelles Lulu, que tu aies 28 ans et que tu sois passionnée de chocolat ou de voyage : Rien à secouer ! Bien sûr, ici, règne un peu partout une espèce de désordre. Pour un européen organisé comme il se doit, le Sri Lanka ressemblera à une mise en œuvre empirique d’un système admirablement chaotique !

Alors quand tu arriveras à la gare, te disant que tu vas “juste” dans la ville d’à côté et que tu dois “juste” prendre un bus pour parcourir les 80 km qui te sépare de ta prochaine destination.. Et que théoriquement on t’assure que tu y seras dans 1h30.. Si dans tes rêves les plus fou, tu t’attends à une quelconque logique, rationalité.. A recevoir des informations stables et durables : Oublie ! Et fais ton deuil.. Car oui, toi, lecteur, qui aussi rêves de crapahuter sur cette petite île qui a tout pour t’enchanter, retiens une chose : il n’y a pas de théorie au Sri Lanka !

“Hello Pepito ! I would like to go to Mirissa !”
“No Worries Madam ! Your bus arrive in 10 minutes ! It Will be Blue.. Don’t move, wait here !”

Moment de Sérénité (Éphémère)..

Un Pepito pouvant en cacher un autre !
“No No, it Will be red.. And wait in next corner !”

Moment de Sérénité (Anéanti)..

Je suis montée dans un bus, ni bleu, ni rouge 39 minutes après les 10 minutes..
A l’opposé de ce fameux coin que l’on m’avait indiqué..

IMG_9082 (1)

Sur ces routes épiques avec ses chauffeurs épiques.. Où la théorie du “fais ta prière” (re)prend tout son sens quand tu graviras les premières marches du bus. J’aurais pu transpirer, avoir la mâchoire crispée, les Genoux serrés et fermer les yeux. Me convertir illico presto et m’en remettre a Bouddha, qui peut être aurait pu quelque chose pour moi ?!! Le tout, pour oublier que la vitesse lumière existait bien et que mon pilote du jour voulait la dépasser ! J’aurais pu.. Avec ce gène du “Pépito fou-fou”, tu reconnais un driver Sri Lankais à sa capacité de doubler sans rictus apparent, sans la moindre gouttelette sur le front.. Agglutiné dans ce bus, cheveux au vent, et regard posé par dessus un sari, tu observeras toute l’ingéniosité unique en son genre du “contrôleur” Sri lankais, qui permet de faire rentrer 90 personnes dans un bus qui peut en contenir tout juste la moitié, le tout en hurlant comme un putois qu’il y a évidemment encore de la place..“Woooh Woooh Woooh Pepito ! Molo l’asticot !”

Dans cette infinie folie, un instant..
Tu te retrouveras assise à côté d’une vieille dame Sri lankaise, soigneusement vêtue d’une robe blanche, elle a un joli visage triangulaire, des pommettes relevées, sa peau est brune et plissée. Son regard est doux. Un instant, nos regards se croiseront, nous nous sourirons. Un instant simple…

Au cœur de ce feu d’artifice de couleurs qui te pique les yeux, où encens, cardamome et autres épices te chatouillent le nez. Pas de noms de rues. On donne une adresse par rapport au lieu connu. Ici, tu continueras tout droit après l’étal de fruits, tu tourneras à droite à troisième marguerite… Et si la marguerite est fanée ? Aucune inquiétude. Un Pépito surgira tel le sauveur de ces dames.. Car oui, le Sri Lanka fait encore partie de ce genre de pays où les gens viennent se poser, t’aider en toute bienveillance. Sans aucun intérêt monnayable qui vienne interférer cette relation éphémère.

Le Sri Lanka ou ce genre d’endroit magique où souffle l’esprit. Où gravir ces 5500 marches.. Et contempler, Savourer ce paysage unique, regarder l’aurore poindre à l’horizon et dissiper le bleu de la nuit. Adam’s Peak, ses 2243 mètres et son panorama magistral. Loupiote vissée sur le front, pèlerins, moines, porteurs seront tes compagnons de route pour l’ascension de la montagne sacrée ! En claquettes ou simplement pieds nus, tout Sri Lankais qui se respecte la gravira au moins une fois dans sa vie ! Je ne suis pas Sri Lankaise, mais je me respecte et j’aime bien avoir mal aux jambes ! En route !

Arrivée au sommet au milieu de la brume, à quelques encablures d’un tout petit temple, tu observeras telle la coupe du monde de pâte à modeler, ces moines reconstituant pour leur cérémonie une armée de petits pèlerins en terre cuite.. En un temps record ! Tu les retrouveras, mais surtout les écouteras au soleil levant.. Une voix résonne au loin, un chant plutôt, repris par des voix pleines d’allégresse. Une foule compacte, une ferveur émouvante et étonnante. Sourires enjoliveurs à profusion. Encore un simple instant..

IMG_7404 (1) – Adam’s Peak – 2243 mètres

De Welligama à Colombo ou la belle échappée le long d’une route côtière, coincée entre mer et rangées de palmier, d’Ella à Hatton, dans ce paysage somptueux, au dessus des montagnes, au cœur d’une forêt de bambous ou au milieu de ses plantations de thés à perte de vue. Le train comme artère de vie. L’entrée dans le train comme le combat de ta vie ! Le moment où courir plus ou moins vite, savoir nager 4 nages en natation ou encore compter jusqu’à 10 en cingalais te seront inutiles ! Ce moment où tu regrettes d’être un poids plume et de t’être passionnée pour la course à pied plutôt que pour le karaté ! Sac à dos harnaché.. Tongs vissées aux pieds.. Tu crois pouvoir rivaliser ! Finalement, ton plan de combat aura totalement échoué et tu mettras de côté tous les petits conseils que la RATP ne cesse de te marteler, oubliera ce petit dessin du lapin qui se coince les doigts dans les portes et cette mise en garde de ne surtout pas se pencher.. Toi, Tu tripperas 6h, gentiment calée sur le marchepied d’un train brinquebalant.. De temps en temps, au détour d’un méandre, surgira un village et cette énergie qui en déborde. Quelques maisons de bois au milieu de rizières.. La lenteur des trains et leur ponctualité à des années lumière d’une science exacte.. t’inviteront a la patience.. Et c’est tant mieux..

FullSizeRender


Welligama..

Loin du tourisme de masse, une halte dans cette petite ville typiquement Sri lankaise pour sortir un peu des sentiers battus. Ce genre d’endroit où il faut s’attacher et s’attarder sur sa douceur de vivre. Tu n’y croiseras pas l’oscar du plus beau temples du pays mais plutôt Oscar le commerçant du coin avec qui tu dégusteras le traditionnel cafe au lait Sri lankais.. Ou plutôt le sucre au café.. Le genre d’endroit, où tu te surprends à vivre au ralenti.. Et puis, tu rencontreras Raja, ce petit homme, avec ce regard noir chargé de mystère, son large front, ses yeux creusés, ses pommettes saillantes.. Avec cette dégaine théâtrale à chacune de ses intervention. Avec lui tu arpenteras ces places en dehors du flot des touristes, le matin de bonne heure ou en fin de journée, afin de sentir l’atmosphère particulièrement mystique de ces lieux gorgés d’Histoire..

“Tuk Tuk Miss ?” Colombo..
Ou la caractéristique d’une ville typique du continent asiatique. Grouillante d’activité, comme toutes ces capitales. Klaxons, vrombissements de moteurs, sirènes qui tournoient dans l’air matinal. Colombo me ramène dans cette cacophonie de civilisation moderne, ponctuée d’orient traditionnel. Ou ce genre de ville tentaculaire admirablement chaotique. Ces villes qui vivent, qui transpirent et où Tuk Tuk Man, le pilote aux accélérations foudroyantes appliquera le coefficient multiplicateur au compteur obsolète de sa machine de guerre ! “Woooh Woooh Woooh Pepito ! Molo l’asticot !” Au cœur de cette jungle. Pettah et son bazar populeux. Minuscules salons de coiffures, vendeurs de disques piratés ici et là, voisinent avec ces multiples échoppes où les publicités Pepsi et Coca-Cola ornent les façades. Pénétrer dans cette effervescence, cette cohue.. La où tout se vend, tout s’achète, tout se troque, tout se monnaie ! Un sacré mélange de style où tout se mêle harmonieusement.

Colombo, comme seul et unique lieu où l‘odeur de l’Inde est apparu ! Une simple parenthèse toute dorée, toute colorée. Une atmosphère unique et mystérieuse, qui se dissipera dans un halo de lumière. Ici et parfois là.. Quelques bribes du continent voisin..

Un dernier mot.. Curry !
Car oui, ici aussi, le roi c’est lui ! Tel un grand maître, il règne sans partage sur son peuple de riz, lentilles et autres chapatis ! Impossible d’y échapper. Même en rusant, il te rattrapera.. Dahl curry, Rice & curry, chicken curry.. Bref, Oublie ton poulet rôti !

IMG_6653 (2)

Le Sri Lanka finalement me rappellera que la nature humaine est généreuse.
Quand les gens ont plaisir à donner, il faut simplement savoir recevoir avec humilité…

Attends toi à revenir (une nouvelle fois) changée..
Attends toi à revenir tout court..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *